Le velo électrique allemand : Une Innovation pour la Mobilité Urbaine

Le vélo électrique allemand est une innovation incontestable. Il apparaît à une ère où la mobilité plus durable et accessible n’a jamais été aussi forte. Mais pourquoi dit-on qu’il s’agit d’une innovation pour la mobilité urbaine ? Découvrez 4 raisons incontestables qui montrent que les vélos électriques sont une clé pour atteindre cet objectif. Plus précisément l’objectif de mobilité urbaine.

Le vélo électrique allemand : l’espoir de l’Europe

D’après, la fédération européenne des cyclistes, les villes ont investi des milliards d’euros dans la création de plus de 1000 km de piste cyclable. Ceci en plus des mesures destinées à fluidifier la circulation et diminuer la place des voitures dans les villes.

A voir aussi : Le voyant moteur orange : que faire ?

Évidemment, cette tendance n’est pas près de s’essouffler. À titre illustratif, l’annonce faite par Paris sur la création de 300 km de piste cyclable supplémentaire. Ceci a un moment où Lisbonne prévoit de faire doubler son réseau. De plus, en 2020 les ventes il y a eu une explosion des ventes de vélos électriques en Allemagne. Et ses ventes étaient supérieures à l’achat de véhicule dans toute l’Europe. 

Le vélo électrique allemand : une alternative au véhicule

Le vélo a un impact indéniable sur la baisse des émissions de gaz. C’est un fait indéniable. De plus, les vélos et plus particulièrement les vélos électriques allemands permettent au utilisateur de se déplacer. Ceci sur de longue distance au moment où la marche quant à elle devient inenvisageable. Par ailleurs, la moyenne de kilomètre parcouru à vélo est de 7,1 km. Ceci contre une moyenne de trajet effectuée de 11,4 km lorsqu’il s’agit d’un vélo électrique. Par conséquent, les vélos électriques allemands constituent de très bonnes alternatives à l’utilisation de véhicule qui eux émettent des Gaz. D’ailleurs, ce fait a été valider lors d’un sondage. Celui-ci a révélé que 28 % des acheteurs de vélo électrique prévoyaient de les utiliser comme substitut à la voiture. 

A découvrir également : Les tendances à ne pas manquer dans l'industrie automobile pour l'année à venir

Le vélo électrique allemand : un moyen rapide de se déplacer

Le vélo électrique est assez rapide. C’est justement cette raison qui justifie son fort engouement à Copenhague. En effet, dans cette ville, 62 % de la population se rend au travail, à l’école ou à l’université à vélo.

Sur un vélo électrique, un cycliste peut atteindre une vitesse moyenne de près de 22 km par heure. Soit 1,5 fois la vitesse d’un vélo classique. Ainsi, finalement, l’adoption de vélo électrique peut permettre de réduire les temps de trajets globaux de 60 %. 

Le vélo électrique allemand : un mode de transport accessible à tous

De manière générale, les moyens de mobilités actives ont le vent en pourpre. À cela, lés vélo n’en échappent pas. Si avant, on évitait de les utiliser pour se rendre au boulot ou à d’autres lieus ce n’est plus le cas depuis l’arrivée des vélos électriques. En effet, la raison de ce faible recourt au vélo était l’effort considérable qu’il fallait déployer. Mais de nos jours, les vélos électriques ont changé cette donne. Avec eux vous pouvez vous rendre à n’importe quel endroit sans avoir à déployer énormément d’effort.

Par ailleurs, ce type de vélo est sécurisant. Sur les derniers modèles, vous aurez de puissant lumières LED et des matériaux réfléchissant pour les pneus. Sur certains, vous aurez aussi l’option d’auto diagnostic des pannes mécaniques, logicielle et électronique. De quoi rendre toutes vos sorties à vélo plus sécurisantes.

Voici donc les principales raisons qui font du vélo électrique, une innovation urbaine d’avenir.

Le vélo électrique allemand : une solution écologique pour les villes

En plus d’être un excellent moyen de transport, le vélo électrique allemand est aussi une solution écologique pour les villes. Effectivement, en réduisant la circulation automobile dans les centres urbains, il permet de diminuer l’émission de gaz à effet de serre. Selon une étude réalisée par l’Agence européenne pour l’environnement, le transport routier est responsable d’un quart des émissions totales de CO2 en Europe. Or, si seulement 10 % des déplacements se faisaient à vélo électrique au lieu d’en voiture, cela pourrait réduire ces émissions jusqu’à 7 %.

Mais ce n’est pas tout : le vélo électrique allemand ne produit pratiquement pas d’émissions sonores et contribue donc aussi à la réduction du bruit dans les villes. Cette caractéristique est particulièrement appréciable pour ceux qui habitent ou travaillent près des axes routiers très fréquentés.

Comparativement aux voitures classiques ou aux motos thermiques traditionnelles, le coût environnemental du vélo électrique allemand est extrêmement faible, tant en termes d’énergie que de matériaux utilisés. De fait, c’est une alternative idéale à adopter afin de préserver notre planète.

Le vélo électrique allemand : un marché en pleine expansion

Le marché du vélo électrique allemand est en constante expansion depuis plusieurs années. En effet, avec la prise de conscience croissante des enjeux environnementaux et économiques liés aux modes de transport traditionnels, les consommateurs sont à la recherche d’alternatives efficaces et durables. Selon une étude menée par le cabinet Deloitte, le nombre de vélos électriques vendus devrait passer de 3,7 millions en 2019 à plus de 17 millions en 2030 dans toute l’Europe.

Cette augmentation significative s’explique notamment par les avantages qu’offre ce type de vélo : il permet d’économiser sur les frais d’essence ou encore sur les coûts liés au stationnement ou aux réparations fréquentes des voitures thermiques.

Les constructeurs allemands ont su tirer profit du potentiel énorme que représente ce marché florissant. Les marques comme Riese & Müller, Haibike ou encore Cube sont des leaders sur ce marché en pleine croissance.