Comment devenir contrôleur technique ?

Le contrôleur technique est un professionnel chargé de la gestion et du contrôle des automobiles. Il peut être recruté dans un service ou s’auto-employer. Dans tous les cas, toute personne désirant exercer ce métier devra suivre une bonne formation. En voici quelques-unes.

Quelles sont les études pour devenir contrôleur technique ? 

Le métier de la mécanique auto ne s’apprend pas en autodidacte. Il faudra forcément suivre une formation où vous serez présent et disponible sur 9 trimestres. C’est après cela que la préfecture pourra vous délivrer l’agrément pour exercer le métier.

A lire aussi : Contrôle technique complémentaire : les raisons courantes

Les diplômes de BAC professionnel et le CAP automobile donnent facilement accès à ce métier. Pour se perfectionner, le professionnel chargé du contrôle peut aller jusqu’au BTS en maintenance de moteur automobile. Pour avoir accès aux parcs de véhicules poids lourds, il faudra ajouter une formation supplémentaire. Celle-ci peut aller jusqu’à 900 heures à sillonner selon votre disponibilité.

En dehors de ces études, le poste de contrôleur technique dans les entreprises n’est pas réservé aux débutants. Il faudra faire de nombreuses certifications pour attester de vos compétences et gagner la confiance des employeurs. Si vous devez devenir entrepreneur, il est possible d’ouvrir un centre de contrôle après les formations.

A découvrir également : Comment savoir si l'éthylotest est positif ?

Quelles sont les formations continues pour devenir contrôleur technique ?

Vous vous demandez certainement s’il existe des formations professionnelles pour devenir contrôleur technique. Eh bien, oui. Plusieurs écoles et universités forment des cadres dans ce domaine. La fin de la formation est sanctionnée par un certificat ou le BAC PRO en mécanique. Le Compte personnel de Formation propose aussi des offres de formation dans ce sens.

Quelles sont les qualités nécessaires pour être contrôleur technique ? 

Le contrôleur technique doit être passionné par son métier. Il doit avoir de l’enthousiasme à gérer les pannes de véhicules, quel que soit le type. Il doit être méthodique et assez rigoureux. C’est un professionnel qui n’a pas droit à l’erreur. Un oubli quelconque peut mettre la vie du conducteur et celle des passagers en danger. Si vous voulez devenir contrôleur technique, sachez qu’il faudra cultiver de l’attention.

Le contrôleur technique doit aussi avoir un bon sens de contact. Cela lui permettra de mieux gérer les problèmes auxquels il sera confronté tout au long de sa carrière. Le technicien aura à discuter avec les clients à propos des pannes que peuvent avoir leurs automobiles. Il peut arriver que l’un des collaborateurs soit agressif. Le contrôleur doit garder son sang-froid pour ne pas le chasser.

En résumé, pour devenir contrôleur technique vous devrez nécessairement faire les études dans ce sens et avoir les diplômes.