5 questions à poser avant d’acheter une voiture d’occasion

Il n’est pas rare d’avoir envie de changer sa voiture. En remplaçant sa voiture par un modèle d’occasion, plusieurs questions doivent être soulevées pour éviter la déception au bout de quelques semaines d’utilisation. Les caractéristiques, les documents manquants … Voici 5 principales questions à se poser avant d’acheter une voiture d’occasion.

Pour quel budget ?

La question sur le budget doit impérativement être abordée. Bien au-delà de la notion d’une voiture d’occasion pas cher, il est important de se focaliser sur sa consommation en carburant, de son entretien ou encore des frais d’assurance. Tous ces critères doivent être pris en compte avant de céder à la tentation d’une offre ultra alléchante.

A découvrir également : L’achat d’un van aménagé neuf devient de plus en plus populaire

Le choix doit toujours se porter vers le véhicule à la consommation moindre pour éviter de ruiner son budget, surtout si l’on a des enfants.

Quel modèle choisir ?

Le bon modèle est un véhicule qui correspond à ses besoins, ses charges familiales et son budget. Dans la mesure du possible, mieux vaut éviter d’acheter une voiture d’occasion sur un coup de tête. Il est recommandé pour les petits rouleurs de se tourner vers un modèle essence. En effet, les modèles diesel reviennent souvent plus chers à l’achat et à l’entretien. Il en va de même pour une berline compacte, qui risque d’être un peu juste pour une famille avec des enfants. Idem pour un SUV qui n’est pas totalement adapté à un célibataire.

Lire également : Comment trouver des ailes de Volkswagen d’occasion ?

Vendeur professionnel ou particulier ?

Cette question est pertinente, étant donné que les deux solutions possèdent des avantages et des inconvénients. Le professionnel propose une garantie et révise les voitures avant de les remettre à la vente. Toutefois, le désir d’atteindre ses objectifs de vente peut l’inciter à proposer un modèle qui ne correspond pas forcément aux besoins du client.

Quant aux particuliers, la plupart du temps, ils proposent un tarif inférieur. D’ailleurs, il est même possible de négocier le tarif à la baisse. Toutefois, l’acheteur ne dispose d’aucune garantie et n’est jamais à l’abri des arnaques. Pour cette transaction, il est indispensable de vérifier l’état de l’entretien.

Quelles sont les questions à poser au vendeur durant l’achat ?

Il n’y a pas de liste prédéfinie de questions à poser ! Toutefois, la règle est simple : plus l’on pose des questions, plus l’acheteur aura des informations sur le propriétaire ainsi que le véhicule en vente. Ainsi, un vendeur qui évite certains sujets a peut-être quelque chose à cacher. L’intérêt est de poser le maximum de questions sur l’entretien, l’origine, le nombre de propriétaires, le remplacement de certaines pièces ou encore la raison de la vente.

Le leasing est-il une alternative envisageable ?

Le leasing est une pratique de plus en plus à la mode. Cette forme de location permet à un conducteur de rouler en voiture récente ou neuve, en jouissant de mensualités inférieures à celles d’un prêt auto classique.

Quant à la location avec option d’achat (LOA), elle permet de devenir propriétaire du véhicule en fin de contrat de location. Une autre alternative à ce dispositif est la location longue durée (LLD) où la voiture est restituée à la fin.

Quels sont les éléments à vérifier lors de l’inspection de la voiture ?

L’inspection de la voiture est une étape cruciale lors de l’achat d’un véhicule d’occasion. Il faut vérifier plusieurs éléments pour éviter les mauvaises surprises.

Il faut vérifier l’état général du véhicule. Les éventuels coups et rayures doivent être notés et pris en compte dans le prix final.

Il faut contrôler les freins, la suspension ainsi que les pneus qui doivent être en bon état et avoir une profondeur suffisante. Une usure excessive peut indiquer un manque d’entretien ou encore des problèmes mécaniques plus importants.

Le carnet d’entretien doit aussi faire partie des documents à consulter avant tout achat. Celui-ci permettra de savoir si le véhicule a été régulièrement entretenu chez un garagiste professionnel.

Il ne faut pas hésiter à tester tous les équipements : climatisation, autoradio, vitres électriques… Tout doit fonctionner correctement afin d’éviter des frais supplémentaires après l’achat.

Prendre le temps de bien inspecter la voiture peut vous éviter quelques dépenses inutiles par la suite.

Comment évaluer l’historique et l’état du véhicule ?

Lorsqu’on envisage l’achat d’un véhicule d’occasion, pensez à bien évaluer son historique et son état. Voici quelques éléments à prendre en compte lors de cette évaluation.

Consultez le rapport CARFAX. Ce rapport fournit des informations détaillées sur l’historique du véhicule, y compris les accidents antérieurs, les réparations majeures et même les rappels du constructeur. Cela peut vous donner une idée plus précise de ce que le véhicule a connu dans le passé.

Vérifiez le kilométrage. Un faible nombre de kilomètres parcourus n’est pas toujours synonyme d’une bonne affaire. Effectivement, cela pourrait indiquer que la voiture est peu utilisée, mais elle peut aussi être due à un compteur trafiqué ou à une manipulation du compteur.

Pensez à bien vérifier si les propriétaires ont été nombreux ou non et demandez pourquoi la voiture a été vendue par ses anciens propriétaires.

Il faut aussi inspecter visuellement l’état général du véhicule, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur : peinture fade ou accidentée ? Taches suspectes sur la sellerie ? Sièges qui grincent ? Tout doit être pris en compte pour avoir une vue globale sur l’état actuel du véhicule.

Testez-le avant tout investissement : c’est très important car cela permettra notamment d’évaluer si tous les dispositifs techniques sont vraiment opérationnels (freins ABS, ESP).

Prendre toutes ces mesures permettra de s’assurer que le véhicule est en bon état et qu’il vaut bien son prix. Une fois que vous êtes sûr de votre choix, il ne reste plus qu’à négocier et finaliser l’achat.