Les étapes pour réduire vos primes d’assurance auto aggravée

Vous trouvez que vos primes d’assurance auto sont trop élevées ? Suivez ces étapes clés pour essayer de les faire baisser.

Faites un bilan de vos antécédents 

Cette étape est indispensable pour comprendre les critères sur lesquels votre assurance base son calcul. Selon une étude de la Sécurité Routière, les assureurs analysent en moyenne les trois dernières années de conduite. Grâce au relevé d’informations, vous pouvez récupérer gratuitement le détail des éventuels accidents matériels ou corporels que vous auriez causés. Vous y accédez également à votre solde de points et aux infractions enregistrées. En les analysant une à une, demandez-vous à chaque fois comment vous auriez pu adopter une conduite plus sûre pour l’éviter.

A voir aussi : Le leasing Ferrari : une bonne affaire

Identifiez les éléments les plus pénalisants afin de vous concentrer en priorité sur leur amélioration. Vous pouvez suivre un stage de récupération de points. Connaître votre profil de risque est le premier pas pour le faire évoluer positivement. Vous trouverez d’autres points intéressants à ce sujet sur https://www.jeconomise.fr/assurances/assurance-aggravee/.

Optez pour une franchise plus élevée

La franchise correspond au montant d’argent restant à votre charge en cas de sinistre. En la majorant, vous acceptez de prendre en charge une part plus importante des réparations en cas d’accident ou de vol. 

A lire également : Tesla Wall Connector v3 : que vaut cette borne de recharge ?

Pour l’assureur, le risque financier est moindre. Il peut vous proposer une prime moins élevée. Optez pour une franchise à 500 € au lieu de 300 €. Vous économiserez entre 5 % et 10 % du montant de votre prime annuelle. 

Dans tous les cas, faites preuve de discernement et choisissez une franchise avec laquelle vous pourrez faire face financièrement en cas de problème. Si pendant trois ans vous n’avez aucun accident, vous réaliserez des économies substantielles sans avoir à toucher votre franchise.

Comparez les offres des différentes compagnies

De nombreux sites facilement consultables sur mobile facilitent la comparaison des différents prix. En quelques clics seulement, vous pouvez renseigner quelques informations clés : 

  • votre code postal ; 
  • la puissance fiscale ; 
  • les options souhaitées. 

Vous recevez directement plusieurs devis détaillés de grands assureurs. La plupart des sites vous offre la possibilité de filtrer vos résultats par prix ou garanties. 

En croisant les résultats de ces simulateurs, vous êtes quasiment assuré de trouver une offre plus compétitive. Avec votre profil de conducteur à risque, chaque euro économisé compte. Si une nouvelle compagnie vous fait une ristourne de plus de 10 % par rapport à l’ancienne. N’hésitez pas à changer pour faire des économies durables. 

Faites évoluer vos garanties 

Les garanties annexes peuvent représenter jusqu’à 30 % du coût de la prime. Pour un conducteur déjà considéré comme à risque, certaines couvertures supplémentaires ne sont pas toujours indispensables. L’assistance panne et dépannage 24h/24 peut être conservée lors de longs trajets. En revanche, vous n’en avez besoin si vous roulez principalement en ville. De même, l’invalidité totale ou invalidité professionnelle répond aux attentes des indépendants. Elle peut être diminuée ou supprimée si vous êtes salarié protégé. Avant de renouveler votre contrat, interrogez-vous sur vos besoins réels en termes de garanties. 

Un conducteur disposant d’une assurance auto aggravée peut faire baisser progressivement le montant de ses primes. L’essentiel est d’analyser précisément son profil de risque pour cibler les points d’amélioration prioritaires.