in

Essai Range Rover Evoque : sacré petit Velar

Essai Range Rover Evoque : sacré petit Velar 1

 nous vous présentons la toute nouvelle génération du range rover évoque

un modèle entièrement renouvelé rappelez vous il ya huit ans le premier évoque avait fait un effet considérable de par son design absolument atypique nous reconnaissons que nous avions nous-mêmes était tout à fait conquis dans la mesure où il se distinguait absolument de façon radicale de ses concurrents le nouvel évoque concerne évidemment un design très proche de son prédécesseur qui se caractérise par les saintes ceinture de caisse très haute les surfaces vitrées amenuisé et ce fameux pavillon tombant sur l’arrière il gagne en rondeur ils se mêlent art 10 il reprend les formes et les optiques de son grand frère le range rover v la première différence par rapport à son prédécesseur il n’est plus désormais disponible que dans cet unique version 5 portes alors que son prédécesseur était déclinée en coupé trois portes et même en cabriolet sa carrosserie est entièrement nouvelle le subsistent en commun avec le précédent de versions que les charnières de pop quant à la plateforme elle est également entièrement renouvelée avec un empattement allongé de 21 mm au bénéfice de l’habitabilité arrière comme nous le verrons tout à l’heure on retrouve sur ce nouvel évoque tout la vente très arrondi emprunté à son grand frère le vélo comme une vision tout à l’heure avec des optiques affilée il est devenu encore plus classe il a un peu perdu son côté bye bye nos profits d’une distinction supérieur nous retrouvons ces évolutions également à l’arrière avec des feux également prêt à filer un arrière plus simple plus arrondi le range rover est inscrit de façon très discrète sur un tout nouveau bandeau qui là encore la parente à son grand frère et grande nouveauté par rapport à l’ancien bellard ces fameuses poignée affleurantes escamotable emprunter là encore au grand frère vellard donc l’habitacle comme nous il vaut lui aussi tout en douceur reprenant un look tout à fait identique à celui du grand faire lever la avec deux magnifiques écran tactile en dessous de la climatisation les différents modes de conduite un autre écran tactile escamotable et enfin un pavé entre les deux compteurs qui reste de type classique les matériaux sont de très bonne facture mariant des cuirs avec des simili de très belle qualité tout ça est très homogène très classe nous avons de nouveaux revêtements aussi en alternative au cuir dans des matériaux recyclés il ya très peu de boutons les commandes sont assez facilement accessible une fois qu’on a pris un peu l’habitude la position de conduite demeure dominante très agréable à l’image de la carrosserie dont les ajustages ont encore progressé la qualité de finition et de présentation progresse également très nettement l’habitabilité arrière si elle ne progresse que de deux petits centimètres au niveau de l’espace aux jambes s’avère relativement correct pour le gabarit j’ai suffisamment d’espacé aux jambes avec ma position de conduite la garde au toit est tout à fait correcte malgré la présence d’un pavillon en verre sur cette version on ne se sent pas du tout engoncé même si la visibilité n’est pas extraordinaire depuis les places arrières ont sans doute vu la taille des fenêtres latérales qui font un peu meurtrières par contre bien évidemment la place du centre comme c’est très souvent le cas sur ce type de suv est un petit peu sacrifié avec une assise très fermé on se retrouve là la tête dans le toit mais c’est habituel sur ce genre de voiture alors l’ancien évoque nous avait laissé un souvenir un petit peu un petit peu bizarre dans la mesure où le design 2 les phoques nous avait énormément séduit par contre nous avions été quand même globalement quelque peu déçu une fois au volant parce que l’ambiance les sensations de conduite était quand même très quelconque il faut quand même le faut le reconnaître n’était pas digne à notre sens de l’idée qu’on se fait de la range rover donc le nouveau évolué énormément dans ce domaine que ça soit dans le confort qui est vraiment devenu très très bon en particulier quand on à l’amortissement piloté mais il est déjà très correct sans l’amortissement piloté sauf à petite vitesse où il ya quelques percussions mais sinon globalement il est nettement meilleure qu’avant l’insonorisation est aussi en gros progrès et surtout le toucher de route est nettement améliorée elle est devenue beaucoup plus agréable à conduire beaucoup plus haut de gamme ce qui n’était pas le cas de l’ancien évoque donc voilà tout ça pour dire que ce nouvel évoque est un vrai entre joueurs e au niveau des motorisations nous n’avons droit qu’aux quatre cylindres 2 litres 4 cylindres essence et diesel donc comme le précédent modèle à savoir qu’il offre le choix en essence entre 200 chevaux 250 euros et 300 chevaux et en diesel 150 chevaux lequel existe en version deux roues motrices de base 180 chevaux et 240 chevaux pour notre part nous avons eu le loisir sur cette présentation d’essayer le 250 chevaux essence en l’occurrence 249 show qui laisse un petit goût de trop peu c’est un quatre cylindres il offre des performances très correctes mais au niveau agrément sonorités ça reste décevant et ce qui est paradoxal c’est donc ce 240 chevaux diesel long qui est le haut de gamme diesel est finalement beaucoup plus agréable à conduire que les sens c’est paradoxal mais c’est comme ça et pourquoi en partie à cause du poids élevé delisle boc qui est au minimum de une tonne 7 sur la petite version de base 150 chevaux diesel et qui est en moyenne à une tonne 8 ce qui est quand même extrêmement conséquent pour un terrain j’ai donc le couple du gros diesel du diesel se marient évidemment beaucoup mieux avec ce point j’oubliais de préciser que toutes les motorisations à l’exception du 2 litres diesel 150 chevaux de base sont dotés d’une micro hybridation 48 volts via un alterno démarreur qui permet notamment un petit peu d’agrément en plus au décollage mais surtout qui permet de réduire les émissions polluantes et surtout d’avoir une carte grise amis tarifs voir selon les départements gratuite non toutes les motorisations à l’exception du 2 litres 150 chevaux de base 2 roues motrices toutes sont associés à l’excellente transmission zf neuf rapports et évidemment tous les modèles sont associés à la transmission intégrale qui est impérative j’allais dire sur un range rover bien évidemment donc des capacités en tout terrain absolument incroyable comme c’est toujours le cas même si nous n’avons personnellement jamais vu un évoque dans un chemin peut-être que ça arrive mais nous nous n’avons jamais croisées en tout cas il a des capacités en tout est un remarquable avec le fameux système terrain response 2 qui permet d’adapter en fonction la transmission aux conditions et aux terrains traversés bien évidemment et petite anecdote qui intéressera beaucoup les habitants des beaux quartiers quand ils enjamberont un caniveau le nouvel évoque permet des franchissements de gain de 60 cm de profondeur contre seulement 50 cm à l’ancien modèle très intéressant trêve de plaisanterie de deux équipements qui nous ont particulièrement séduit le rétroviseur qui peut être doté de caméra arrière qui permettent une rétrovision remarquable donc une image une image via la caméra mais qui permet un champ de vision remarquable et d’une définition incroyable la deuxième spécificité de cette époque c’est également des caméras qui permettent de rendre le capot avant totalement transparent à savoir que en tout terrain ou par exemple leur vive quand vous garer dans un endroit un peu un peu étroit ça vous permet de voir en transparence sous la voiture c’est tout à fait impressionnant non quant aux tarifs ils restent relativement proches de ceux de l’ancien environ 2000 euros de plus avec un premier tarif à 39 1300 là encore pour la version de base deux roues motrices diesel 150 chevaux et sinon pour les motorisations 250 chevaux et science on tourne aux alentours selon les finitions de 50 52 mille euros si nous devions conclure ce nouvel évoque est nettement plus grande qu’avant à savoir qu’ils offrent un confort je le répète à toucher de route des sensations de conduite tout à fait digne d’un range rover ce qui n’était pas le cas du précédent modèle les deux principaux défauts le poids il tourne comme je l’aï déjà dit aux alentours d’une tonne 8 ce qui est colossal ce qui se ressent au niveau des performances et de la consommation parce que nous n’avons pas précisé que ce soit avec le diesel de 140 chevaux ou l’essence 250 chevaux il est difficile de descendre en dessous des douze litres aux cent ce qui rend d’autant l’autonomie d’autant plus réduite notamment avec la motorisation essence autres petits défauts le fait de n’avoir droit qu’à des 4 cylindres ça manque un peu de noblesse même si le 240 chevaux diesel est très agréable comme nous l’avons déjà dit nous attendons avec impatience la future version hybride essence rechargeable qui sera proposé dans moins d’un an et qui associera moteur électrique à un nouveau peu trois cylindres essence voilà

Vidéo Test Volkswagen T-Cross 13

Vidéo Test Volkswagen T-Cross

Porsche Cayenne Coupé : le BMW X6 en ligne de mire 14

Porsche Cayenne Coupé : le BMW X6 en ligne de mire